Maprimrenov : comment ça fonctionne ?

Maprimrenov : comment ça fonctionne ?

La population française bénéficie d’une aide au financement des travaux de rénovation depuis 2020. L’évolution de ce dispositif permet à tous les foyers de moderniser leur logement. La fusion du CITE (Crédit d’impôt pour la Transition énergétique) et de l’ANAH (Agence Nationale pour l’Habitat) est à l’origine de cette aide. Une prime est versée à ceux qui en font la demande. Voici comment fonctionne le dispositif.

Qui est éligible et quelles sont les conditions ?

une personne qui signe un contrat
MaPrimRénov est destinée à tous les bailleurs, propriétaires et copropriétaires. Elle varie selon les revenus et les travaux à faire. Il y a, de même, « la prime autoconsommation » qui est réservée aux résidences principales. Il y a enfin la prime à l’autoconsommation photovoltaïque. Elle sert à favoriser le développement de l’énergie renouvelable. Dans le même temps, pour le particulier, Elle permet la réduction de ses investissements financiers dans les panneaux.
Le financement porte sur les travaux de chauffage, d’isolation et de ventilation. Seuls les logements construits depuis 15 ans, occupés 8 mois par an, sont concernés. Le changement de chaudière fonctionnant au fioul, peut être financé par l’aide même si le logement n’est construit que depuis deux ans.

A découvrir également : Comment Bénéficier de la Prime à l'Autoconsommation pour son Panneau Photovoltaïque ?

Comment fonctionne le dispositif ?

deux personnes qui se parlent dans un bureau
Pour les travaux, les demandeurs disposent d’un délai de 2 ans. L’inscription peut se faire sur la plateforme Francerénov’. C’est l’ANAH ensuite qui se charge d’étudier la validité des demandes. Il est impossible de présenter plusieurs demandes. Le premier dossier doit être clos pour pouvoir en poser d’autres. Le dossier de demande doit contenir le devis d’un artisan RGE. Il est recommandé de signer le devis seulement après que la demande ait été acceptée. Les travaux ne peuvent être accomplis que par des entreprises en charge des rénovations énergétiques.
Le montant des revenus entre dans les critères de détermination du montant de l’aide. L’ANAH utilise un code couleur pour présenter le barème des primes. Le Bleu concerne les revenus très modestes. Le Jaune est destiné aux revenus modestes. Le Violet est réservé aux revenus intermédiaires. Le Rose est attribué aux revenus élevés.
La prime est versée après l’achèvement des travaux de rénovation. On peut toujours demander une avance pour les acomptes de l’artisan. Il est aussi possible de recevoir des bonus dans certains cas.

A découvrir également : Photovoltaïque : comment bénéficier d'aides sans se faire arnaquer ?

Paul